A vous de vous dessiner
et vous définir

Quelque soit notre activité professionnelle, ou personnelle, la question est : doit on se mentir à soi même au risque de perdre en authenticité, ou au contraire est-til pertinent et judicieux d’avouer à certains moments et en certaines circonstances sa vulnérabilité pour garder son authenticité. 

That is the question. Telle est la question?

Certains vous diront, et notamment les managers que montrer sa vulnérabilité est un signe de faiblesse et vous amène à moins de crédibilité. Je réfuterais cette argument par l’authenticité. Que faites-vous  à ce moment là de votre authenticité ? Pensez vous qu’être authentique va vous amener à être un moins bon manager ou au contraire que cela va augmenter votre crédibilité?  De mon point de vue, je suis persuadée qu’accepter la vulnérabilité en certaines circonstances est un point positif. Cela montre que vous êtes humain au sens du terme que vous n’êtes pas une tête sans coeur.

Cela démontre aussi que vous êtes à l’écoute, à l’écoute de quoi ou de qui me direz vous? et bien à l’écoute de vous même et que par la même, vous démontrez votre authenticité.

On ne peut pas être authentique sans être vulnérable, et oui, nous ne sommes pas des robots, mais des êtres humains, et éprouvons tous à un moment ou à un autre des difficultés. 

Le tout, est de ne pas en “faire un commerce”, à savoir se servir de la vulnérabilité pour prouver votre authenticité, ou trouver dans la vulnérabilité, le moyen de satisfaire votre ego, vous savez celui qui est dans votre zone d’ombre et vous encombre, tant que vous ne l’avez pas mis au grand jour.

Alors, si un jour, vous  ressentez le besoin d’être vulnérable pour être authentique, dites vous bien qu’il y a encore une partie de vous qui n’est pas au clair avec cela, par contre, si vous exprimez cette même vulnérabilité avec authenticité, alors oui, ce jour là, vous pourrez affirmer que avez réussi ce passage obligé pour être enfin Vous.

Catégories : Le Blog