Être ce que nous sommes,
dans ce monde de l'Absurdie*

Nous n’y comprenons plus rien!

Notre logique que nous pensions implacable, est mise à rude épreuve, à tel point qu’elle s’est perdue, perdue dans ce monde d’aberration et de Surdité, le monde de l’Absurdie.

Inondé(e) par un panel d’émotions et de sentiments, en mélangeant à la fois, la peur au doute et à la sidération, il nous est très difficile de garder raison.

Cela nous bouscule tellement que nous n’arrivons plus à faire preuve de discernement.

Discernement entre émotion et sentiment, comme discernement entre ce que nous vivons et ce que nous ressentons.

Ce que nous ressentons, ce sont les émotions, vous savez ces sentinelles comme j’aime à les appeler, ces sentinelles qui nous alertent en permanence et parfois tellement présentes, qu’elles nous brouillent les messages ou à d’autre moments, tellement absentes qu’il n’y a plus de message du tout.

Bienvenue dans ce monde, qui bousculent nos sentinelles, nos gardes du corps en permanence

Ce que nous vivons, ce sont les montagnes russes, amenés par l’absence d’émotions ou le trop plein de celle-ci, et tout cela dans un monde rempli d’informations contradictoires.

Ces émotions qui nous font perdre à la fois notre discernement mais aussi notre envie de choisir, notre pouvoir d’être, d’être ce que nous sommes.

Choisir, créer devient extrêmement compliqué, réfléchir aussi.

Seule la colère nous habite, colère contre tout, contre tout le monde y compris soi-même.

La première des choses est d’écouter cette colère et de la laisser s’exprimer, à condition qu’elle soit acceptable socialement et non tournée vers les autres.

Colère contre qui? Colère contre quoi? Écoutons le message.

Ensuite, cherchons une solution pour dépenser notre énergie et notre tension accumulée. Marche, footing, sport….

C’est à partir de ce moment-là, que nous pourrons utiliser notre énergie de colère pour la transformer en énergie créatrice et par la même quitter le monde du ressenti, le monde de l’Absurdie pour le monde de l’énergie créatrice.

Soyez authentique, soyez vrai. Acceptez d’être ce que vous êtes, vivez ce que vous avez à vivre en émotions afin de ne pas transformer celle-ci en des sentiments plus forts et plus tenaces dans le temps.

Transformer votre colère en énergie créatrice pour mieux vivre encore cette période absurde. 

*Absurdie : expression contractée d’aberration  et de surdité

Catégories : Le Blog