Qui doit l'emporter?

Le Savoir peut il venir au dessus du Pouvoir, ou inversement le pouvoir peut il prendre le pas sur le Savoir?

Cette question pourrait faire l’objet d’une dissertation philosophique. Je souhaiterais à mon niveau, y apporter à contrario quelques idées tirées au fil de mes entretiens de coaching.

Quelque soit la situation, qu’elle soit personnelle, au sein du couple, de la famille ou professionnelle, j’ai pu constaté à quel point certaines idées reçues prennent le pas sur le bon sens et engendrent par la même, suivant votre perception, des difficultés, problématiques voir souffrances pour certains d’entre vous.

C’est ainsi que la question est : doit on prendre en compte ce qui m’a été transmis par ma famille, la société, l’enseignement en me confortant à cette idée qu’un “Sachant” est forcément au-dessus de nous, détenant une forme de pouvoir par la même, et tout cela au risque de me perdre ou de perdre le sens de qui je suis ou bien ne m’appartient il pas de remettre en question cette affirmation. 

Socrate nous apprend, que “ce que je sais, c’est que je ne sais rien”. Cette phrase peut aussi se lire dans le sens ” ce que je sais, c’est qu’il y a toujours quelque chose à apprendre”.

En quoi, est ce important d’entendre cela ? Cela permet de relativiser et d’analyser le pouvoir comme une relation, en prenant conscience que celui-ci ne se situe jamais d’un seul côté, mais que chaque côté de la relation a quelque chose à apprendre à l’autre. Cela permet ainsi de considérer cela comme une balance, parfois, le poids est plus d’un côté en fonction de la connaissance, et parfois il est de l’autre, car tout un chacun que nous sommes, nous avons tous un savoir, qu’il soit mathématique, philosophique, technique, manuel acquis au cours de nos expériences et nos formations.

Si tant est que l’on se sent inférieur, cela n’est qu’une perception à mon sens, et une comparaison que l’on met en place, et qui ne peut qu’amener à la frustration.

Sachez que Vous, en tant qu’ÊTRE, détenez une parcelle de pouvoir, même si petite soit elle, si infime soit elle à vos yeux, peu importe vous la détenez, il VOUS appartient alors de la mettre au grand jour afin d’équilibrer la relation.

Mon conseil : Ne donnez pas le pouvoir à “l’autre”, d’être ce qu’il veut que vous soyez, mais donnez-Vous le pouvoir d’être ce que Vous êtes.

Catégories : Le Blog